X

Envie de rejoindre un acteur incontournable du monde ferroviaire ? 

Vous souhaitez développer un réseau de correspondants européens, rédiger et négocier des accords internationaux en faveur de l’interopérabilité ferroviaire, effectuer des benchmarks sur les meilleures pratiques de sécurité au-delà de nos frontières, mettre votre expertise ferroviaire au service de l’élaboration du cadre réglementaire national et européen, anticiper les évolutions technologiques et leurs impacts ?
1 février 2022
2 février 2022
3 février 2022
  • Textes légaux et règlementaires
  • • Textes nationaux
  • - Décrets

Décret n° 2010-708 - Décret du 29 juin 2010 relatif à la certification des conducteurs de trains

Ce décret, pris en application de l'article L.2221-10 du Code des transports, précise les conditions de délivrance, de maintien, de suspension et de retrait de la licence européenne de conducteur de train.
 
Il précise également les modalités d'organisation et de fonctionnement de la commission ferroviaire d'aptitudes qui est chargée, en particulier :
 
- de proposer à l'agrément les médecins et les psycholoques chargés d'évaluer l'aptitude physique et psychologique d'un conducteur de train ;
- de se prononcer sur le recours de toute partie intéressée portant sur l’aptitude physique et psychologique d’un conducteur de train. 
 
Déjà modifié par le décret n° 2017-527 du 12 avril 2017, il est denouveau modifié par le décret n° 2022-103 du 1er février 2022 portant modification de l'article L. 2221-8 du code des transports et du décret n° 2010-708 du 29 juin 2010 relatif à la certification des conducteurs de trains.
 
Cette modification permet d’introduire dans notre droit national, sans ratification parlementaire, les accords binationaux intervenus entre la France et le Royaume-Uni sur les licences de conducteurs.
 
La version, disponible au téléchargement, est celle consolidée au 3 février 2022. Elle prend en compte les modifications apportées par ces deux textes.