X

IRSC 2016

Nous vous rappelons que le 26e Congrès international de la sécurité ferroviaire, the International Railway Safety Council (IRSC) se tiendra du 2 au 7 octobre 2016 en France, à l'hôtel Pullman Bercy, Paris...
L’EPSF coordonne, avec ses homologues européens, l’exercice de la surveillance des activités transfrontalières des gestionnaires d’infrastructures et entreprises ferroviaires concernées.
Pour les entreprises ferroviaires exerçant leurs activités dans plusieurs États membres de l’Union européenne, l’EPSF se coordonne avec les autorités nationales de sécurité concernées afin d’élaborer une approche commune de la surveillance.
 
À cet effet, l’EPSF a mis en place, à partir de 2014, des accords de coopération avec les autorités nationales de sécurité des États membres frontaliers de la France. Il en résulte, à fin 2018, de tels accords signés avec les autorités belge (le SSICF), luxembourgeoise (l’ACF), suisse (l’OFT), italienne (l’ANSF), et espagnole (l’AESF). Des discussions sont également en cours avec l’ANS allemande en vue de signer le même type d’accord.
 
Ces accords définissent les informations clés à partager afin de développer des plans de surveillance cohérents des entreprises ferroviaires, de mieux cibler les thèmes des contrôles et d’éviter toute duplication inutile de la surveillance.
 
Ceci peut se traduire également par la réalisation de contrôles en commun avec ces autorités.
  
Plus largement, dans le cadre des travaux du Réseau des autorités nationales de sécurité, présidé par l’Agence ferroviaire, l’EPSF est amené, dans le respect des exigences de confidentialité, à échanger des informations relatives à la sécurité et à l'interopérabilité ferroviaires et à fournir des données sur la sécurité ferroviaire, ayant notamment trait aux indicateurs de sécurité communs.