X

IRSC 2016

Nous vous rappelons que le 26e Congrès international de la sécurité ferroviaire, the International Railway Safety Council (IRSC) se tiendra du 2 au 7 octobre 2016 en France, à l'hôtel Pullman Bercy, Paris...
En plus du processus de retour d’expérience que chaque exploitant met en place sur son périmètre d’activité, un retour d’expérience « système » est nécessaire afin de partager et diffuser les enseignements entre tous les exploitants.
   
Ce retour d’expérience est piloté, depuis fin 2007, par l’EPSF en raison notamment de la richesse des informations dont il dispose au titre du suivi de la sécurité. Le dispositif mis en place a été significativement renforcé et développé à l’ensemble des acteurs au cours des dernières années.
Les réunions REX 
Des réunions de retour d’expérience sont organisées par l’EPSF tout au long de l'année telles que des rencontres destinées exclusivement aux gestionnaires d’infrastructure, d'autres destinées aux entreprises ferroviaires ainsi que des réunions élargies dites « réunions système »  rassemblant l'ensemble des acteurs.   
    
Ces réunions permettent de dresser un bilan des accidents et incidents en accentuant la présentation sur les événements les plus marquants et d’informer l’ensemble des entités sur les thèmes repérés comme fragiles à la suite des contrôles réalisés. Le but principal de ces réunions est de favoriser les échanges entre des acteurs qui n’ont pas vocation à se rencontrer fréquemment, dans un lieu neutre.
   
Ces échanges concernent principalement :
- le partage de bonnes pratiques identifiées ;
- le partage du retour d’expérience faisant suite à un incident ou accident (franchissement de signaux fermés, etc.) ;
- le questionnement sur des problématiques communes (formation sécurité des personnels, facteurs organisationnels et humains, culture sécurité, conclusions des audits sur des sujets « système », etc.)
 
Le séminaire REX
Une fois par an, le séminaire de retour d’expérience revient, sous la forme d’un bilan, sur la démarche de retour d’expérience piloté par l’EPSF. À cette occasion, un bilan sur le niveau de sécurité est effectué, un point est fait sur des thématiques « systèmes » incluant par exemple les passages à niveau ou le shuntage. L'ensemble des acteurs du secteur y participent : les entreprises ferroviaires, les gestionnaires d'infrastructure, les centres de formation, les fabricants de matériel roulant, les ports dotés d'infrastructure ferroviaire, les titulaires de partenariats public-privé, etc.) ainsi que des représentants du ministère chargé des Transports et du BEA TT.
   
Le bulletin d’information mensuel
Un bulletin d’information mensuel sur les incidents de sécurité les plus significatifs est transmis aux mêmes entités que celles invitées aux réunions REX. En moyenne, 12 événements sont retenus. Pour chacun d’entre eux, un commentaire précise les raisons de sa sélection à partir d’un résumé des faits établis, permettant ainsi une appropriation par chaque acteur en fonction de sa propre activité.
    
Impliquer les échelons locaux
L’EPSF pilote une démarche de REX local complétant le dispositif de retour d’expérience national qu’il anime. Cette démarche permet d’augmenter le nombre de cas concrets de retours d’expérience traités en ciblant les incidents de criticité significative qui impliquent au moins deux exploitants. Elle a pour objectif de faire analyser par les acteurs locaux directement concernés les incidents significatifs pour en tirer les enseignements utiles en commun. Chaque entité mettra ensuite en œuvre les actions nécessaires en vue d’éviter le retour de ces incidents.
 
L’EPSF est le commanditaire de la démarche et la pilote. Il en confie la mise en œuvre à SNCF Réseau en raison de son implantation locale et de l’expérience acquise.